Devons-nous être des Allemands du Sud ? Débat sur une 3ème voie européenne

De gauche à droite:<br /> Antoine Kasel, Jérôme Cloarec, Camille Roux, Daniel Cohn-Bendit et Francois Manceaux

Le 15 octobre dernier, l’Atelier Europe a organisé avec Toute l’Europe, l’Université Libre de Bruxelles et la Faculté des Sciences Sociales et Politiques un débat autour de la troisième voie européenne avec Daniel Cohn-Bendit, Député européen, groupe Verts/ALE et Antoine Kasel, ancien sherpa de Jean-Claude Juncker suite à la projection.

Voici un petit aperçu de cet échange:

Ces échanges faisaient suite à la diffusion du film de François Manceaux, Portugal: l’Europe de l’incertitude, produit par Paquita Romson Production et monté par Bruno Bervas. Tourné au Portugal au cours des années 2010 et 2011, ce documentaire traite du Portugal comme laboratoire des politiques d’austérité en Europe. Cette « expérimentation » portugaise est plus que jamais d’actualité aujourd’hui et peut apparaître comme une réalité prémonitoire pour l’avenir du modèle social et économique européen.

 

Une réflexion sur « Devons-nous être des Allemands du Sud ? Débat sur une 3ème voie européenne »

  1. « Pas un centime [des 78 mds€] ne va à l’économie portugaise »???? C’est tout simplement faux et donc mensonger, toutes les sommes versées l’ont été directement au budget du Portugal… voilà qui en dit long sur la qualité de l’enquête…

Laisser un commentaire