Fédéralisme et diplomatie européenne au menu : les projets

Dans le cadre de son partenariat avec le Master affaires européennes de Sciences Po, l’Atelier Europe avait proposé aux étudiants pour l’année universitaire 2012-2013 de s’intéresser à l’avenir de l’Union européenne. Deux projets avaient été retenus et ont été présentés le 24 mai dernier à Sciences Po. Si vous n’aviez pas pu venir, les voici: « Des traditions politiques nationales au fédéralisme » Par une étude comparative d’au moins quatre pays de l’UE, les étudiants devront, après avoir défini le sens (et l’acceptation) du fédéralisme dans chacun des États étudiés, analyser l’évolution de ce concept / réalité politique au cours des dernières années, notamment le rôle de la crise dans la prise de conscience / rejet du fédéralisme. Une deuxième partie de l’étude devra être plus prospective, et analyser les domaines sur lesquels une avancée fédérale aura un impact. Quelle perpétuation de l’axe franco-allemand dans une logique fédérale? Quels abandons de souveraineté à moyen et long termes ? Etude en PDF anglais et FR « L’Europe et le monde: quelle politique étrangère pour l’Union européenne? » Le renforcement des moyens d’action extérieurs de l’Union européenne représente l’une des évolutions les plus caractéristiques de la construction européenne depuis 20 ans. Avec l’entrée en vigueur du traité de Lisbonne, l’UE s’est dotée d’un Service européen d’action extérieur (SEAE) dirigée par le Haut représentant de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité (actuellement Catherine Ashton) et fusionnant les fonctions de diplomatie autrefois réparties entre la Commission et le Conseil. Toutefois, la politique étrangère et de sécurité demeure un domaine partagé avec les États membres, qui conservent chacun leur propre diplomatie, disposent de l’essentiel des moyens de défense, et dont l’accord, via le Conseil, est impératif pour valider les initiatives du Haut représentant. Il convient dès lors de s’interroger sur les modalités concrètes de la politique extérieure de l’UE: existe-t-il des intérêts et des objectifs spécifiquement européens? L’UE dispose-t-elle d’ores et déjà d’une politique extérieure réellement autonome (si oui, quel est son domaine et quelles sont ses limites)? Comment l’interaction réciproque des politiques extérieures de l’UE et des États membres peut-elle évoluer à l’avenir ? Photo équipe diplomatie Documentaire audiovisuel Les étudiants ont présenté leurs études le 24 mai à Sciences Po, et nous sommes heureux de vous partager le fruit de leur travail.   Thomas Mimra Quentin Perret Responsables des projets collectifs pour l’Atelier...

Lire la suite
Invitation – 24 mai 2013 – Conférence avec le Master Affaires européennes de Science Po
13 Mai

Invitation – 24 mai 2013 – Conférence avec le Master Affaires européennes de Science Po

Dans le cadre de leur projet collectif, deux groupes d’étudiants du Master Affaires européennes de Sciences-Po, en partenariat avec l’Atelier Europe, ont le plaisir de vous convier à une conférence au cours de laquelle ils délivreront le fruit de leur travail et de leur réflexion.Celle-ci se tiendra le vendredi 24 mai 2012 à 18h30 dans les locaux de Sciences Po du 13 rue de l’Université (75007 – Paris), au sein de l’amphithéâtre Jean Moulin. Dans un premier temps, un groupe d’étudiants présentera son étude intitulée « Des traditions politiques nationales au fédéralisme » puis le deuxième groupe d’étudiants vous dévoilera son documentaire audiovisuel sur « L’Europe et le monde: quelle politique étrangère pour l’Union européenne? ». À la suite de la conférence vous pourrez échanger avec les étudiants ainsi qu’avec Thomas Mimra et Quentin Perret, les membres d’Atelier Europe ayant supervisé ces projets collectifs. Vous pouvez télécharger l’invitation ici. Pour vous inscrire, merci d’utiliser le formulaire ci-dessous : Billetterie en ligne pour Projets collectifs du Master Affaires européennes de Sciences-Po réalisé par...

Lire la suite

Présentation des projets collectifs des étudiants du Master Affaires européennes de Sciences-Po (2013)

Les étudiants du Master Affaires européennes de Sciences-Po ont le plaisir de vous convier à la présentation de leurs travaux réalisés dans le cadre de leur projet collectif, en partenariat avec l’Atelier Europe, sur les thèmes suivants: « Des traditions politiques nationales au fédéralisme » Présentation d’une étude « L’Europe et le monde: quelle politique étrangère pour l’Union européenne? » Projection d’un documentaire audiovisuel Vendredi 24 mai 18h30 Amphitéatre Jean Moulin 13 rue de l’Université, 75007, Paris Inscription obligatoire   Billetterie en ligne pour Pojets collectifs du Master Affaires européennes de Sciences-Po réalisé par...

Lire la suite
Fédéralisme et diplomatie européenne au menu !
10 Déc

Fédéralisme et diplomatie européenne au menu !

Dans le cadre de son partenariat avec le Master affaires européennes de Sciences Po, l’Atelier Europe a proposé aux étudiants pour l’année universitaire 2012-2013 de s’intéresser à l’avenir de l’Union européenne. En septembre dernier, onze ministres des Affaires étrangères européens, réunis sous le nom de groupe Westerwelle (Ministre allemand des Affaires étrangères) ont rendu un rapport sur le « Futur de l’Europe » et se sont engagés clairement pour un fédéralisme européen. La France n’a rejoint cette enceinte informelle que tardivement, au lendemain de l’élection de François Hollande, et seulement à titre « d’observateur ». À la lumière du rapport du groupe Westerwelle, qui aborde notamment l’influence de l’Europe dans le monde, et émet des propositions concrètes pour une plus grande intégration politique en Europe, nous avons retenu deux sujets de travail pour les étudiants de Sciences Po. « Des traditions politiques nationales au fédéralisme » Par une étude comparative d’au moins quatre pays de l’UE, les étudiants devront, après avoir défini le sens (et l’acceptation) du fédéralisme dans chacun des États étudiés, analyser l’évolution de ce concept / réalité politique au cours des dernières années, notamment le rôle de la crise dans la prise de conscience / rejet du fédéralisme. Une deuxième partie de l’étude devra être plus prospective, et analyser les domaines sur lesquels une avancée fédérale aura un impact. Quelle perpétuation de l’axe franco-allemand dans une logique fédérale ? Quels abandons de souveraineté à moyen et long termes ? « L’Europe et le monde : quelle politique étrangère pour l’Union européenne ? » Le renforcement des moyens d’action extérieurs de l’Union européenne représente l’une des évolutions les plus caractéristiques de la construction européenne depuis 20 ans. Avec l’entrée en vigueur du traité de Lisbonne, l’UE s’est dotée d’un Service européen d’action extérieur (SEAE) dirigée par le Haut représentant de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité (actuellement Catherine Ashton) et fusionnant les fonctions de diplomatie autrefois réparties entre la Commission et le Conseil. Toutefois, la politique étrangère et de sécurité demeure un domaine partagé avec les États membres, qui conservent chacun leur propre diplomatie, disposent de l’essentiel des moyens de défense, et dont l’accord, via le Conseil, est impératif pour valider les initiatives du Haut représentant. Il convient dès lors de s’interroger sur les modalités concrètes de la politique extérieure de l’UE : existe-t-il des intérêts et des objectifs spécifiquement européens ? L’UE dispose-t-elle d’ores et déjà d’une politique extérieure réellement autonome (si oui, quel est son domaine et quelles sont ses limites) ? Comment l’interaction réciproque des politiques extérieures de l’UE et des États membres peut-elle évoluer à l’avenir ? Les étudiants présenteront leurs études en mai 2013 et verront leurs travaux publiés sur notre site. Thomas Mimra Quentin Perret Responsables des projets collectifs pour l’Atelier...

Lire la suite
Le fruit de la collaboration entre l’Atelier Europe et Sciences Po, cuvée 2012
04 Juil

Le fruit de la collaboration entre l’Atelier Europe et Sciences Po, cuvée 2012

Dans la continuité de la présentation de projets collectifs d’étudiants de Sciences Po en Master Affaires européennes le 11 mai dernier, l’Atelier Europe, qui a accompagné ces étudiants durant cette année universitaire, vous propose de découvrir le fruit de leurs travaux. Juliette Baloup, Pauline Ozon, Rajesh Mittal, Mathieu Halter Le sujet « les Européens face à la crise de l’euro et de la dette publique » a donné lieu à un documentaire audiovisuel d’une quarantaine de minutes. Celui-ci repose sur l’analyse de sept États membres de l’Union européenne dans leur réponse à la crise, en exposant certaines spécificités nationales et leur vision pour en sortir à l’échelle européenne. Dans cette optique, les étudiants ont interviewé de nombreux experts et ont reçu l’aide d’une étudiante en école de cinéma pour le montage.   Mari Tepp, Aurore Le Gouëz, Camille-Renaud Merlen, Lysiane Dauphin   Le deuxième groupe d’étudiants encadré par l’Atelier présentera ses réflexions sur le thème de « l’Union européenne dans les campagnes électorales nationales en Europe ». Tout au long de l’année, ils ont suivi avec attention et intérêt la tenue des campagnes électorales dans quatre pays de l’Union et ont rédigé une note d’analyse comportant leurs conclusions.     Quentin Perret et Thomas Mimra, qui ont dirigé ces projets collectifs au nom de l’Atelier Europe, remercient les étudiants pour ces travaux de grande qualité, les intervenants qui ont accepté de partager leur expertise, ainsi que l’équipe de Sciences Po pour sa disponibilité et sa bienveillance. Voir les projets d’étudiants de Sciences Po des années pécédentes.   ...

Lire la suite
Page 2 sur 41234